Accueil Corse

 

 

J'adresse ici mes remerciements aux MOUREZ, à Jean Marie LAMANDE, Gérard VANCA, GAGNAIRE, Jacques BABILLOT, Guy FILLETAZ, et quelques autres, dont les comptes-rendus m'ont inspiré pour la réalisation de ce voyage. Je leur dédie cette page d'accueil avec les photos de fleurs corses.

Nous avons trouvé la Corse magnifique : très souvent montagneuse, et bordée par la Méditerranée, mais toujours différente. Ses villages ont des styles souvent comparables, mais ils ne se ressemblent pas. Nous avons été en permanence sous le charme, et nos contacts avec les Corses ont été majoritairement sympathiques et agréables, qu'ils aient été jeunes ou vieux (les anciens : quels contacts !!!); il y a bien eu quelques ronchons, mais il y en a partout.

L'un des rares reproches que nous ayons faits : il y a trop de virages, et il faut trop souvent anticiper les véhicules qui vont couper. Comme conducteur unique, j'en avais vraiment assez à la fin, et celà nous a fait éliminer la Castagniccia et la Casinca; nous reviendrons peut-être les visiter en voiture, avec une tente.

Nous avons parfois dormis en dehors de toute structure d'accueil, mais le plus souvent dans un camping.
Car le stationnement des CC devient un vrai problème, résumé par une gérante de camping : les compagnies maritimes font des tarifs spéciaux pour attirer les CC, qui viennent donc de plus en plus nombreux, et les structures d'accueil ne sont pas en nombre suffisant; quelques rares communes ou campings font des efforts, mais globalement les CC sont obligés de faire du stationnement nocturne sauvage, sans rien demander à personne, ce qui est peu apprécié car nombreux sont ceux qui vidangent n'importe où, et les Corses se sentent agressés. Les offices de tourisme vont parait-il faire des efforts d'information. En attendant, il y a parfois des commandos d'intimidation avec caillassage, peinture, ou même crevaison de pneus.
Que cela ne décourage personne : le plaisir de visiter la Corse l'emporte nettement sur les inconvénients. Néanmoins, quand c'est possible, il vaut mieux y aller hors la saison d'été.

Retour en haut de la page