Cliquer sur les vignettes pour les voir en grand format

Donegal

 

 

Nous passons par Sligo pour faire quelques courses, et continuons sur Donegal pour la visite du château (Heritage card), solide bâtisse en partie restaurée où nous avons librement erré. Nous nous sommes garés un peu au dessus, et venant à pied par le côté Nord, nous avons constaté que la restauration de la façade donnant sur la rivière est complètement ratée; nous en avions été avertis par le Routard.

Nous prenons ensuite la route côtière vers Kilcar dans de magnifiques paysages. Nous avons trouvé le Donegal plus beau que le Connemara, probablement parce qu'il est plus vert, plus riant. Nous visitons Studio Donegal, à la sortie Est de Kilcar, atelier de tissage de tweed où Marlène n'a pas réussi à trouver quelque chose à son goût malgré des prix (relativement) modérés.

Nous réussissons à trouver sur une petite route sinueuse un peu avant Carrick le Derrylahan Independent Hostel où l'accueil est à la hauteur de la chaleureuse ambiance vantée par le Routard: un thé délicieux nous est offert, avec petits gâteaux, nous lions conversation avec un jeune Montpelliérain qui y travaille, et nous indique un circuit à faire à pied. Les sanitaires sont frustes, mais d'une rigoureuse propreté, les emplacements dans le pré sont numérotés, et l'on a une vue splendide sur la Donegal Bay: nous avons assisté à un beau coucher de soleil. C'est une formule camping à la ferme, on peut voir les animaux se balader. Recommandé pour faire une étape très sympa !

Il aurait été agréable d'y rester un ou deux jours, mais le temps commence à nous être compté avant le réembarquement à Larne, et c'est avec beaucoup de regrets que nous repartons le lendemain 15 juin. Nous trouvons avec quelques difficultés un Lidl pour quelques achats à la sortie de Donegal, repartons en direction de Letterkenny, et dégustons à Newton Cunningham un breakfast (oui, à midi !) dans un restoroute. Sur la nationale avant de visiter le site exceptionnel de Grianán of Aileach (accès par une petite route tortueuse à souhait) nous passons sur les lieux d'un horrible accident où une voiture a complètement arraché le côté droit d'un bus scolaire.

Retour en haut de la page