Ecosse

 

 

L'Ecosse nous a frappé par la multiplicité de ses paysages, et souvent par leur immensité, en particuler dans les Highlands, où les landes s'étendent souvent à perte de vue, désolées, avec des chaînes montagneuses pour horizon dans tous les sens. Et quand il y a les lochs, et Dieu sait qu'il y en a, celà devient encore plus magnifique. Celà se paie par des distances importantes, puisque nous avons fait 2422 km entre le 9 et le 29 mai, alors que nous ne sommes allés ni dans la partie Nord-Est des Highlands, ni à l'Ouest vers le Mull. Et les Orcades, les Hébrides, les îles d'Islay et d'Arran auraient mérité également une visite. Mais il nous aurait fallu une à deux semaines supplémentaires.

Suivre le tracé de l'itinéraire avec la souris, et cliquer lorsque la main apparait, pour obtenir la page correspondante.

Nos contacts avec les Ecossais, comme d'ailleurs avec les Anglais, ont été agréables dans la plupart des cas. Ils se sont montrés souvent extrêment serviables, dans les campings bien sûr, mais aussi ailleurs. Un exemple : arrêtés dans la presqu'île de Galloway devant la seule maison visible dans un rayon de 2 km, et cherchant notre route sur la carte, l'occupant de la maison est venu nous proposer son aide. Nous avons gardé d'excellents souvenirs des rencontres que nous avons faites.

Retour en haut de la page